BLOG

Le PER (Plan d'Epargne Retraite)

Le Plan Épargne Retraite (PER) est un dispositif qui permet de préparer sa retraite par capitalisation. Il est le dernier né des dispositifs d’épargne. S’agit-il d’un pur produit de défiscalisation ou d’un vrai outil pour préparer sa retraite ?

Le PER regroupe dans un même produit tous les anciens dispositifs retraite. Pour faire simple, le PER est composé en 3 compartiments :

– Le premier compartiment regroupe le PER individuel (anciennement le contrat PERP pour les salariés, et le dispositif Madelin pour les indépendants).

– Le deuxième est le PER collectif, qui est composé du Plan d’Épargne Retraite Collectif (PERCO). Enfin, le dernier compartiment peut être comparé au dispositif de l’article 83. On parle du PER obligatoire.

– La différence entre ces 3 compartiments se distingue par leur alimentation. En effet l’épargnant a la possibilité d’effectuer des versements volontaires (de manière individuelle ou avec son entreprise) et des versements obligatoires.

Nous allons principalement nous intéresser à la première catégorie du PER. Les sommes versées sur votre PER sont déductibles (au choix) de votre revenu global dans la limite de 10 % du salaire net imposable (N-1). L’administration fiscale tolère un minimum de cotisation équivalent à 10 % d’un PASS* soit pour l’année 2020 une cotisation de 4 113 € au minimum. Les indépendants (Travailleurs non-salariés et professions agricoles) bénéficient d’un plafond de versements supérieur aux salariés et peuvent verser 10 % de leur bénéfice imposable (dans la limite de 1 PASS) + une majoration de 15 % *(bénéfice imposable – 1 PASS).

Le PER est un dispositif qui permet de préparer sa retraite par capitalisation pour un salarié ou un indépendant tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt. Plus votre tranche marginale d’imposition sera élevée plus l’impact fiscal sera important. Par exemple, une personne avec une TMI de 41 % qui verse 5 000 € sur son PER Individuel en 2020 verra son impôt diminuer de 2 050 € en 2021. Vous l’aurez compris, le PER est un dispositif intéressant pour les TMI de 30%, 41% et 45%. En dessous, l’intérêt sera très faible. Pour les indépendants, les cotisations versées sont des charges déductibles de leur résultat.

Le PER est un dispositif d’épargne bloqué jusqu’à la retraite (sauf quelques cas de forces majeures). Contrairement à l’ancien PERP, le PER pourra être débloqué pour l’achat d’une résidence principale sans attendre le départ en retraite. Il peut d’ailleurs être intéressant pour les gens qui souhaitent aider leurs enfants, de procéder à la souscription d’un PER à leur nom. Ce dispositif peut permettre de réduire votre imposition sur le revenu tout en aidant vos enfants à se constituer un capital pour l’acquisition de leur résidence principale.

Au moment de votre départ en retraite, vous avez la possibilité d’opter pour une rente ou un capital (ou les deux). Si vous optez pour le capital, le déblocage peut se faire en une fois mais il peut également être échelonné en plusieurs fois. La fiscalité en sortie dépendra de la déductibilité, ou non, de vos versements volontaires pendant votre vie active. Les plus-values issues de votre plan seront taxées au Prélèvement forfaitaire unique de 30% (dont 17,2% de prélèvements sociaux). Le capital sera quant à lui à réintégrer à votre déclaration d’impôt après abattement de 10% sur le capital (dans la limite de 3 812 €).

La souscription d’un PER doit toujours être faite dans un objectif de préparation à la retraite. Au moment de la retraite, il y a de forte chance pour que vos revenus soient inférieurs à vos revenus pour lesquels vous avez déduit vos versements volontaires. Inutile d’essayer d’optimiser un an ou deux avant la retraite, optez pour le PER si vous avez plusieurs années devant vous. L’idéal étant de mettre en place des versements programmés tous les mois afin d’épargner de manière régulière. Plus votre départ à la retraite sera lointain plus il sera intéressant de privilégier des supports offensifs.

Enfin, lors d’une première souscription, pour optimiser au maximum, nous vous conseillons de regarder les plafonds non utilisés des 3 dernières années qui apparaissent sur votre avis d’imposition. Il pourra y avoir une optimisation également en utilisant les plafonds de votre conjoint si celui-ci ne les utilise pas.

Voici quelques simulations d’une épargne régulière :

Une personne qui a 50 ans (13 ans de la retraite) qui verse 200€/mois avec un objectif de rémunération de 3% disposera d’un capital en retraite de 38 000 €.

Une personne de 40 ans (23 ans de la retraite) qui verse 200€/mois avec un objectif de rémunération de 3% disposera d’un capital de 79 000 € au moment de partir en retraite.

Enfin, une personne âgée de 30 ans (33 ans de la retraite) qui verse 200€/mois avec un objectif de rémunération de 3% pourra disposer d’un capital à la retraite de 134 000 €.

Notre cabinet vous accompagne afin d’étudier votre situation et l’intérêt pour vous de souscrire à un dispositif type PER. Vous pouvez nous consulter pour le transfert de vos anciens dispositifs retraite. Nous vous accompagnons également sur la structuration et la construction de votre allocation en fonction de votre profil investisseur et de vos objectifs patrimoniaux. Le PER est un outil efficace dans une logique de préparation de votre retraite par capitalisation, avec en prime une réduction de votre impôt possible pendant la phase d’épargne. Attention toutefois à bien maîtriser la sortie.

*PASS 2020 = 41 136 €

Contactez-nous

Un besoin de conseil, une question ? 

Contactez notre équipe

02 51 62 54 72

11 place du champ de foire - 85140 Essarts en Bocage

47 rue Littré - 44100 Nantes

8 rue René Coty - 85000 La Roche Sur Yon

contact@ennoia-patrimoine.fr