BLOG

Livret A

structurer mon épargne

Vous voyez votre livret A se remplir ces derniers temps ? 

Pas besoin d’être un expert en finance pour savoir que le livret A n’est pas un placement très rémunérateur. Vous cherchez d’autres moyens d’épargner mais vous n’y connaissez rien ? Quelques conseils dans cet article pour structurer et optimiser votre épargne.

L’épargne peut être classée en 3 catégories : L’épargne court terme, l’épargne moyen terme et l’épargne long terme.

La première catégorie englobe les livrets d’épargne comme le livret A, le livret de développement durable et tous les autres livrets bancaires. Cette épargne est de l’épargne de précaution. Elle est disponible d’une minute à l’autre en contrepartie d’une rémunération allant de 0 à 0,5 % net d’impôt. Le plafond du livret A est de 22 950 € et celui du livret de développement durable de 12 000 €. Une personne ne peut détenir qu’un seul livret A et qu’un seul livret de développement durable.

La deuxième catégorie regroupe le Plan Épargne Logement et les fond en euros des contrats d’assurance-vie. Elle est un peu moins liquide que la première mais reste disponible rapidement. Le délai pour récupérer les fonds oscille entre 2 à 4 jours. Les PEL ouverts avant février 2015 offre des rémunérations de 2,5 % voire plus. Le PEL oblige des versements réguliers avec un plafond de versement de 61 200 €. Vous pouvez alimenter votre PEL pendant une durée de 10 ans. Après cette période, votre plan continuera de produire des intérêts pendant une durée de 5 ans avant sa fermeture automatique. Les intérêts des PEL ouverts après janvier 2018 sont soumis à la flat tax de 30 % ou à l’impôt sur le revenu + les prélèvements sociaux. La rémunération nette d’impôt d’un PEL ouvert en 2020 est de 0,7 % (1 % – 30 % de flat tax). Les fonds euro du contrat d’assurance-vie peuvent également entrer dans cette deuxième catégorie que nous avons appelé « épargne de moyen terme ». Selon les contrats, la rémunération moyenne d’un fond euro en 2020 se situe entre 1 % et 1,1 % net de frais de gestion et brut de prélèvements sociaux. C’est aujourd’hui la meilleure rentabilité que vous trouverez pour du taux sans risque.

Depuis de nombreuses années, les français épargnent naturellement sur un compte courant, sur un livret bancaire ou encore sur un fond euro d’un contrat d’assurance-vie. Ces placements offrent une rémunération inférieure à l’inflation. Ce type d’épargne à sa place dans la constitution de votre patrimoine afin de faire face à des imprévus court terme. Cependant ces placements doivent représenter une petite partie de votre épargne financière.

La dernière catégorie, regroupe les contrats d’assurances-vie en unités de compte, les actions qui peuvent être détenues en PEA ou en compte-titres ordinaire ou encore au nominatif pur, les supports immobiliers (SCPI, OPCI et SCI) et tous les dispositifs retraite comme le Plan Épargne Retraite (qui regroupe les anciens contrat PERP, Madelin, PERCO et article 83 depuis 2019). L’épargne salariale fait également partie de cette catégorie, comme le Plan Épargne Entreprise. Cette troisième catégorie permettra d’espérer des rémunérations plus importantes en contrepartie d’un risque de perte en capital et d’un horizon d’investissement plus long. Cette catégorie vous permettra de diversifier votre épargne et d’orienter cette dernière vers des véhicules d’investissement, des secteurs géographiques ou des thématiques propres à chacun. Sur le long terme c’est cette dernière classe d’actif qui offre les espérances de rendement les plus importantes. Vous devez pouvoir immobiliser les sommes que vous consacrez à cette dernière catégorie. Enfin, selon les dispositifs et le choix des enveloppes, les revenus issus de cette catégorie peuvent ne pas être taxés pendant la durée de vie de l’investissement comme pour le contrat d’assurance-vie et le PEA. La taxation interviendra uniquement en sortie et avec une fiscalité avantageuse.

Si vous avez 4 à 6 mois de revenus d’activités en épargne de précaution et en produit garanti comme le PEL, le reste peut être consacré à des supports d’épargne plus long terme. C’est cette dernière catégorie qui nécessite des compétences financières et selon le profil de chacun un accompagnement à la mise en place et sur la durée.

Contactez nos conseillers en investissements financiers pour en savoir davantage sur les possibilités d’épargne long terme et sur le choix des véhicules d’investissement qui correspondent à vos objectifs et à votre situation.

Contactez-nous

Un besoin de conseil, une question ? 

Contactez notre équipe

02 51 62 54 72

11 place du champ de foire - 85140 Essarts en Bocage

47 rue Littré - 44100 Nantes

8 rue René Coty - 85000 La Roche Sur Yon

contact@ennoia-patrimoine.fr